H-Cup - Leicester - 15/12/2013

Compte rendu du match

La défaite de la semaine dernière est encore dans toutes les têtes. Certes car elle a sonné le glas des ambitions héraultaises en HCup, mais aussi car elle a montré que le MHR semblait sur la bonne voie. Celle qui lui permettrait de renouer avec le succès. Et les intentions de jeu aperçues le week-end dernier ainsi que la détermination affichée sont autant de raisons d’espérer. Si le MHR est sortie de la route en HCup, une victoire cet après-midi lui permettrait de se remettre sur les bons rails avant de reprendre le chemin du Top 14. Et ça ne serait pas une mauvaise idée. 
 
Un début de match qui commence sur les chapeaux de roues pour le MHR avec une première prise d’intervalle de Selponi qui déchire toute la défense anglaise pour venir mourir à quelques mètres de la ligne. Le MHR ne veut pas rater son début de match, allez savoir pourquoi… Les anglais, eux, ne veulent pas se laisse faire et se montrent eux aussi dangereux dès leur premier mouvement. Les raisons sont différentes, mais l’objectif est le même, gagner. Non Leicester n’est pas venu ici pour profiter du joli soleil méditerranéen, en témoigne leurs intentions, et les inspirations géniales de leur chef d’orchestre Toby Flood. Le MHR lui malgré une défense efficace à l’image de Lucas Dupont fait preuve d’imprécision sur ses ballons d’attaques. Mais la tache s’annonce un peu plus aisée lorsque l’ailier anglais Benjamin écope d’un jaune pour une charge sans ballon sur Paillaugue. Pénalité tapée … en touche. Le MHR a des ambitions, mais comme depuis le début du match une faute de main vient tout gâcher. C’est le lot des équipes en manque de confiance. Une supériorité numérique dont n’auront pas su profiter nos cistes. Mais la défense héraultaise est impériale en cette première période. Alors que les Tigers enchainent les mêlées à 5 mètres et pilonnent la ligne, Dupont arrache le ballon pour amorcer un contre et obtenir une pénalité 80 mètres plus loin. Pénalité non convertie et le score est, aussi surprenant que cela puisse paraître, de 0-0 à la pause. Une première période animée mais avec très peu d’occasions d’essai. Ni les flèches des ¾, ni les poids lourds du pack n’auront pu faire la différence. Le trajet vers la victoire va encore durer 40 minutes, et il va falloir mettre le pied sur l’accélérateur. 
 
Chose faite mais pas par nos cistes. Après 7 minutes dans le deuxième acte, Benjamin reçoit un ballon sur son aile et plonge en coin pour aplatir … en mettant le pied en touche. Avertissement sans frais, mais attention à ce que cela ne se reproduise plus, car dans un match aussi fermé, les moindres points seront déterminants. La première a échoué, mais la seconde est la bonne. Un ballon éjecté sur la même aile, et un tour de passe-passe de Goneva permet à son talonneur de foncer tête baissée vers la ligne. Sur ce coup rien à dire, essai, mérité au vu du début de deuxième période. Essai non transformé et 0-5. Mais avantage de courte, de voire même de très courte durée, car après une mêlée sur la ligne des 50, Tulou s’échappe pour servir Paillaugue qui déchire tout le rideau pour servir Selponi qui s’en va égaliser. Essai qui lui est transformé, et Montpellier prend l’avantage 7-5 après 53 minutes de jeu. Le match s’emballe enfin. Le MHR retrouve du mordant, et essaye de s’installer dans le camp adverse. Et après plusieurs minutes passées dans les 22 des Tigers, Gorgodze s’échappe d’un ruck pour jouer parfaitement le 2 contre 1 et servir sur plateau Lucas Dupont qui inscrit entre les perche un essai mérité lui excellent cet après-midi au même titre que cet été en amical contre cette même équipe de Leicester. 14-5 après 65 minutes de jeu, Montpellier s’échappe. Et Leicester de son côté ne semble plus avoir beaucoup d’essence dans le moteur et dans ce genre de course l’arrêt aux stands pour le ravitaillement n’est pas autorisé. Cependant une mêlée bien négociée leur permet de revenir dans les clous du bonus défensif. 14-8 à 8 minutes du terme. Et alors qu’on les pensait hors course, ces diables d’anglais puisent dans leurs réserves pour venir marquer cet essai synonyme de victoire. Mais la défense héraultaise brille de milles feux et récupère un énième ballon chaud. Ouf de soulagement … pour le moment. Car épuisés, éreintés, nos cistes craquent dans les dernières secondes. Un ballon joué sur l’aile droite envoi Goneva aplatir. Essai transformé et le MHR s’incline 14-15.
 
Cruel pour de vaillants héraultais qui s’étaient promis de renouer avec la victoire ce soir. Le coup est dur, terrible même, eux qui se font dépasser sur la ligne d’arrivée alors qu’ils avaient le match en main. Malgré une équipe remaniée le MHR aura fait bonne figure mais insuffisant pour contrecarrer les plans anglais. L’intermède Hcup s’achève sur une nouvelle défaite, mais l’objectif numéro un qui est le Top 14 reprend dès le week-end prochain. On règle le GPS direction Toulon pour fournir un autre gros combat bien plus important. Et juste avant les fêtes, on sait quoi commander au Père Noël.
 
Texte : Adrien Lignières
Photos : Fabrice Chort
 
Points MHR :
Essais : Selponi (53ème), Dupont (63ème)
Transformations : Paillaugue (54ème), Escande (64ème)
 
Points Leicester :
Pénalités : Lamb (72ème)
Essais : T. Youngs (50ème), Goneva (80ème)
Transformations : Lamb (80ème)
 
Composition MHR :
1. Yvan Watremez (52ème : 17. Na’ama Leleimalefaga) – 2. Mickaël Ivaldi (61ème : 16. Thomas BIanchin) – 3. Nicolas Mas (64ème : 18. Paea Fa’anunu) – 4. Robins Tchalé-Watchou – 5. Thibzut Privat (58ème : 20. Mickaël De Marco) – 6. Alexandre Bias – 7. Mamuka Gorgodze – 8. Alex Tulou (55ème : 19. Johnnie Beattie) – 9. Benoit Paillaugue (61ème : 21. Eric Escande) – 10. Enzo Selponi – 11. Yohann Artru – 12. Wynand Olivier – 13. Anthony Tuitavaké (52ème : 22. Thomas Combezou) – 14. Lucas Dupont – 15. Pierre Bérard (58ème : 23. Anthony Floch)
 
Composition Leicester :
1. Marcos Ayerza – 2. Tom Youngs – 3. Dan Cole – 4. Louis Deacon (58ème : 19. Ed Slater) – 5. Graham Kitchener – 6. Jamie Gibson – 7. Julian Salvi – 8. Thomas Waldrom (61ème : 20. Jordan Crane) – 9. Ben Youngs – 10. Toby Flood (55ème: 22. Ryan Lamb) – 11. Miles Benjamin – 12. Dan Bowden (68ème: 22. Matt Smith) – 13. Vereniki Goneva – 14. Niall Morris – 15. Scott Hamilton
Photos