Top14 - Bayonne - 20/04/2013

Compte rendu du match

 

La qualif’ malgré la défaite 

 
Montpellier vient chercher au Pays Basque une victoire qui lui assurerait quasiment une place en phases finales. Les Bayonnais n’ont eux plus rien à attendre de cette fin de championnat mais ils fêtent le centenaire du 1er titre du club et ne comptent pas prendre la rencontre à la légère. Depuis 2009, Montpellier s’est toujours imposé à Bayonne et espère bien prolonger la série un an de plus.
Début de match à l’avantage des locaux. Sur une touche à l’entrée des 22 mètres de Montpellier, Bayonne joue en fond d’alignement et remet à l’intérieur pour Marvin O’Connor qui franchit la défense et marque. Le jeune Matthieu Ugale transforme et l’Aviron mène 7 à 0 après deux minutes. Le MHR ne laisse pas le temps aux Basques de savourer et sur la première pénalité sifflée par M. Poite en faveur de Montpellier, Benoît Paillaugue passe trois points. Les deux équipes proposent un jeu débridé et plaisant et globalement, les Bayonnais dominent dans l’occupation et dans la possession. Montpellier est de son côté réaliste et concrétise chaque incursion dans le camp basque. Ainsi, sur la deuxième pénalité accordée au MHR, Paillaugue inscrit trois points pour revenir, après 15 minutes, à 7-6. Bayonne remet immédiatement la main sur le ballon et pousse logiquement Montpellier à la faute, Ugalde concrétise, 10 à 6 pour les locaux. L’échange de points marqués au pied se poursuit et Paillaugue continue son sans faute, 10-9 puis 12 à 10 en faveur de Montpellier. A la 36ème minute, Sam Gerber tape par-dessus la défense pour lui-même et Paillaugue en se repliant entre le ballon dans l’en-but puis le dévie à la main en ballon mort. L’arbitre demande la vidéo et accorde finalement un essai de pénalité. Double peine puisque M. Poite sort également un carton jaune pour Benoît Paillaugue. Fin de mi-temps catastrophique pour les Héraultais qui perdent encore un joueur sur carton jaune, Johnnie Beattie coupable d’un plaquage à l’épaule, et qui encaissent trois nouveaux points sur la sirène. 20 à 12 pour l’Aviron à la pause et presque 10 minutes à jouer à 13 contre 15 au retour, tout reste à faire pour les Cistes. 
Montpellier manque de surprendre son adversaire en infériorité numérique avant que Bayonne à son tour passe proche d’inscrire un essai sur un contre de 80 mètres. Finalement, l’Aviron inscrit une pénalité alors que Montpellier joue de nouveau à 15. Les Basques à leur tour jouent à 14 après que le pilier néo-Zélandais Neemia Tialata a reçu un carton jaune pour obstruction. Paillaugue transforme deux pénalités en deux minutes et le MHR comble peu à peu l’écart, 23-18 après 56 minutes. En face, Ugalde aussi convertit les occasions de scorer et Bayonne reprend un peu d’avance, 26 à 18. Sur une passe mal assurée des Bayonnais dans leur en-but, le ballon traîne et Alex Tulou se jette pour aplatir. M. Poite demande à son assesseur vidéo et accorde l’essai. Paillaugue manque son deuxième coup de pied mais le MHR remonte, 26-23. Le buteur montpelliérain rajoute une pénalité de 50 mètres et Montpellier égalise. Bayonne reprend l’avantage grâce à une pénalité de l’entrant Potgieter, 29 à 26 alors qu’il reste à peine 10 minutes à jouer. Montpellier pousse dans les dernières minutes mais des fautes bêtes, comme durant tout le reste de la rencontre, réduisent les efforts à néant. Sur le gong, Potgieter clôt le score par une dernière pénalité, victoire 32 à 26 de Bayonne.
Le point de bonus défensif combiné à la défaite à 0 point de Perpignan assure une place en barrages au MHR. Après une première période très moyenne, Montpellier a relevé la tête mais cela n’a pas suffi pour rapporter la victoire de Jean Dauger qui aurait permis de croire à un barrage à domicile. La semaine de repos va faire du bien aux organismes pour préparer le derby face à l’USAP lors de la dernière journée où le seul enjeu sera de régaler le public de Du Manoir !
 
Damien Gozioso
 
 
 
Composition MHR :
1. Mikheil Nariashvili (51ème : 17. Nahuel Lobo) – 2. Agustin Creevy (49ème : 16. Charles Géli) – 3. Maximiliano Bustos (68ème : 23. Giorgi Jgenti) – 4. Mickaël De Marco (54ème : 18. Thibaut Privat) – 5. Mamuka Gorgodze – 6. Fulgence Ouedraogo – 7. Alexandre Bias – 8. Johnnie Beattie (50ème : 19. Alex Tulou) – 9. Benoît Paillaugue – 10. Santiago Fernandez (54ème : 21. Paul Bosch) – 11. Taleta Tupuola – 12. Hamish Gard – 13. Thomas Combezou – 14. Timoci Nagusa – 15. Benoît Sicart
 
Composition Bayonne :
1. Aretz Iguiniz – 2. David Roumieu – 3. Neemia Tialata – 4. Abdellatif Boutaty – 5. Dewald Senekal – 6. Guillaume Bernad (73ème : 19. Marc Baget) – 7. Mark Chisolm – 8. Dwayne Haare – 9. Mike Phillips – 10. Matthieu Ugalde (66ème : 21. Jacques-Louis Potgeiter) – 11. Marvin O’Connor – 12. Manu Ahotaeiloa – 13. Joe Rokocoko – 14. Sam Gerber (62ème : 22. Bastien Fuster) – 15. Scott Spedding
 
Points MHR :
Pénalités : Benoît Paillaugue : 6ème, 17ème, 28ème, 33ème, 53ème, 55ème, 66ème
Essai : Alex Tulou : 63ème
 
Points Bayonne :
Pénalités : Matthieu Ugalde : 21ème, 40ème, 51ème, 57ème ; Jacques-Louis Potgieter : 67ème, 80ème
Essais : Marvin O’Connor : 3ème ; Essai de pénalité : 36ème
Transformations : Matthieu Ugalde : 3ème, 36ème
 
Cartons jaunes MHR :
Benoît Paillaugue : 36ème ; Johnnie Beattie : 39ème
 
Carton jaune Bayonne :
Neemia Tialata : 53ème 
 
Photos
Vidéos