Equipe 1

News

1er contrat pro pour Benoît Sicart !

Jeudi 25 Avril 2013

 

Benoît Sicart est  né le 23 avril 1990 à Narbonne. Il évolue au poste d'arrière. Arrivé au centre de formation du Montpellier Hérault rugby en 2008, il signe aujourd’hui son premier contrat professionnel qui l’engage avec le club jusqu’en 2015. Interview.
 
MHR : Benoît, tu signes aujourd’hui ton premier contrat professionnel. Quel effet cela te fait ?
 
Benoît : C’est un grand bonheur, surtout ici, à Montpellier, où je suis au centre de formation depuis 5 ans. Ce n’est pas un exactement un rêve mais plutôt l’accomplissement de mon objectif. 
 
MHR : Tu as été opéré l’an dernier d’une hernie discale. Est-ce que cela a été compliqué de revenir à ton meilleur niveau ?
 
Benoît : Oui. La rééducation a durée de Juillet à Décembre dernier. J’ai ensuite eu un gros mois de préparation physique qui m’a beaucoup apporté et aidé et j’ai profité de la catégorie Espoirs pour me relancer. C’était très important d’avoir du temps de jeu pour essayer de rattraper le temps perdu. Après, ça n’a été que du bonheur !
 
MHR : Est-ce que pendant ta convalescence, tu as douté de ton avenir rugbystique ?
 
Benoît : L’opération du dos, c’est toujours un peu compliqué mais j’ai toujours eu confiance et je ne me suis pas posé plus de questions que ça. Je n’avais pas forcément le moral mais j’ai toujours positivé. J’ai par exemple beaucoup plus profité de ma famille que d’habitude !
 
MHR : Grosse concurrence à ton poste l’année prochaine et pourtant le club t’accorde sa confiance. Est-ce que cela te met la pression ou au contraire est-ce que cela te motive encore plus ?
 
Benoît : C’est sûr qu’il y a du monde, cette année, comme l’année prochaine mais je ne me mets pas la pression. L’objectif, bien sûr, c’est de jouer le plus possible mais ça sera à moi de travailler dur et d’être bon dès le début de la saison.
 
MHR : Tu es aujourd’hui Capitaine des Espoirs et l’année prochaine tu seras le petit jeune de l’équipe 1ère. Ce changement de statut t’effraie-t-il ?
 
Benoît : Non. Je suis déjà intégré dans le groupe... Ce qui va changer pour moi c’est plutôt le fait de ne plus être au centre de formation, de prendre mon appartement, des petits détails comme ça… Mine de rien, c’est une nouvelle vie qui commence. 
 
MHR : Vraisemblablement les équipes 1ère et Espoirs du MHR vont être engagés en phases finales. Peux-tu nous faire un petit pronostic ? 
 
Benoît : C’est compliqué pour moi de parler de l’équipe 1ère mais pour les Espoirs, j’y crois vraiment. On ira jusqu’au bout.
 
MHR : Pour finir, que peut-on te souhaiter pour la suite ?
 
Benoît : Du bonheur et surtout de prendre du plaisir.
 
MHR : Merci beaucoup et félicitations !