Focus sur : Bordeaux - Montpellier

Le 07 septembre 2018

Après une première victoire de la saison remportée face à La Rochelle, nos Cistes s'apprêtent à prendre le bus, direction la Gironde, pour y affronter l'UBB. Un premier test hors de ses bases où le MHR espère être plus conquérant que lors du dernier exercice.

Cette semaine, les visages étaient apaisés en conférence de presse. La victoire du week-end face au Stade Rochelais (36-14) semble en effet avoir enfin lancé la saison de nos Cistes, si l’on en croit Vern Cotter.  « J’ai trouvé le collectif mieux concerné, que ce soit en attaque ou en défense ». Un constat que confirme Kélian Galletier, qui occupe le poste de numéro 8 en l’absence du capitaine Louis Picamoles dont le retour sur le pré est prévu dans les prochaines semaines. « On a retrouvé un peu de certitudes dans notre jeu, dans notre déplacement et notre agressivité. De quoi remettre les points sur les i ».

« Je trouve qu’il y a une progression » surenchérit Antoine Guillamon. « Le fait de travailler ensemble depuis l’année dernière joue beaucoup. On commence à se connaître. Le vivre-ensemble porte ses fruits ». Une harmonie entretenue par les leaders de vestiaires, mais aussi par une vague de jeunes joueurs qui viennent apporter de la fraîcheur. « Douze espoirs ont démarré la saison avec nous », affirme Vern Cotter. « Certains sont titulaires le week-end et nous en sommes agréablement surpris ». Comment alors ne pas penser au jeune talonneur Vincent Giudicelli ? Le corse d’origine, qui connaîtra une deuxième titularisation à Bordeaux après une prestation remarquée au GGL Stadium samedi, s’attend « évidemment à un gros combat à Bordeaux », face à un pack malmené et défait à Jean-Bouin lors de la deuxième journée (20 à 8). 

Dans le sillage d'un Kélian Galletier en pleine forme, la formation montpelliéraine s'impose petit à petit dans l'effectif.
« Si on est performant en mêlée, ce sera certainement plus compliqué pour eux », admet Guillamon, qui tempère aussitôt : « Les matchs à l’extérieur nous réussissaient pas forcément la saison dernière. Samedi, ce sera test pour voir si mentalement, on est capable de faire les choses qu’on sait faire à domicile ». Car il s’agit bien d’un des chevaux de bataille de nos Cistes cette saison. « On doit faire abstraction du contexte domicile ou extérieur. Rien n’est écrit, quel que soit le match qu’on aborde » déclare avec ambition Kélian Galletier devant les journalistes. Le troisième ligne formé au club garde sans doute dans un coin de la tête le dernier déplacement en date en Gironde, qui s’était soldé par un cinglant revers à Chaban-Delmas (47-17). « On a peut-être été un peu suffisant par moment la saison dernière, on en a tous conscience. Ça peut nous permettre de ne pas réitérer ça cette saison »

Quel visage affichera donc le MHR pour ce premier test de la saison hors de ses bases ? S’il ne connaît pas la réponse, le coach annonce clairement la couleur : « On va partir avec l’ambition de rivaliser et de rester concentré pendant 80 minutes. Face à La Rochelle, il y a eu dix minutes en deuxième période où l’on a manqué d’intensité, de prises d’initiative. Il faut être aussi bon en défense, et ne pas laisser de période de flottement car on sait qu’à l’extérieur ça peut coûter cher ». Nos joueurs sont prévenus !