Focus sur : Clermont - Montpellier

Le 24 mai 2019

Demain, dès 16H15, se disputera aux quatre coins de la France la dernière journée de Top 14. A cette occasion, les Cistes se rendent au stade Marcel-Michelin de Clermont pour tenter d'y ramener un nouvelle victoire et décrocher une qualification miraculeuse. Au moment où la phase régulière s'apprête à rendre son verdict, les Montpelliérains sont plus déterminés que jamais. 

Appelez ça une réaction d'orgueil, une prise de conscience ou même une "remontada", toujours est-il que le récent parcours des hommes de Vern Cotter relève du miracle. Classés neuvièmes à 13 longueurs du sixième au terme de la 17ème journée, les coéquipiers de Benoit Paillaugue sont aujourd'hui bel et bien dans le Top 6 et comptent bien y demeurer à l'heure de faire les comptes demain soir. Symbole de cette résurrection, le demi-de-mêlée aux 230 matchs sous les couleurs montpelliéraines loue l'état d'esprit qui anime les siens depuis cette sinistre soirée de février : "Quand j'ai dit après le match de Perpignan qu'on était dans la merde, je le pensais vraiment. Et quand je vois où on en est aujourd'hui... C'est là que je félicite le groupe, c'est génial."  Mais pas de quoi pavoiser pour autant car le plus dur reste à faire pour les Cistes qui se rendront chez l'ogre clermontois, invaincu dans son antre cette saison. Un rendez-vous forcément particulier pour Vern Cotter : " Ca fait plaisir de retourner là-bas, concède le coach néo-zélandais, mais cette histoire appartient aux joueurs qui ont répondu présents en fin de saison."

A l'aube de la dernière journée, les hommes de Benoit Paillaugue sont tous tournés vers le même objectif : la qualification pour les barrages...

Privés de leurs deux cadres Louis Picamoles et Fulgence Ouedraogo (sortis sur protocole commotion face au Stade Français), les Montpelliérains devront réaliser un nouvel exploit après ceux de Toulon, Pau et Castres. Face à des Jaunards déjà qualifiés mais qui voudront à tout prix se payer le scalp de leur bête noire, les Cistes ont envie d'y croire. Une détermination sans faille parfaitement illustrée le week-end dernier par un point de bonus offensif crucial et inespéré, arraché au bout du suspense. Samedi, dans l'enfer du Michelin, les troupes de Vern Cotter abattront donc leur dernière carte. Pour un ultime coup gagnant ? La réponse est entre leurs mains...