Focus sur : Montpellier - Toulon (ERCC)

Le 14 décembre 2018

« Retrouver de la confiance et gommer les doutes ».  Tels étaient les maîtres-mots de la conférence de presse d’avant-match cette semaine. Alors qu’il s’apprête à négocier une période charnière, à mi-chemin de la saison dans les deux compétitions, le MHR affiche un bilan comptable mitigé et prépare activement la réception d’un Rugby Club Toulonnais qui retrouve petit à petit ses couleurs.

Pour ce match déjà décisif pour la qualification, les Cistes pourront compter sur le retour de leur capitaine Louis Picamoles, laissé en vacances la semaine dernière lors de la défaite au stade Mayol. « Si on perd c’est terminé. Si on gagne, on se donne une chance. Il y a un besoin de résultat important sur ce match-là ». Lucide sur la situation comptable de son équipe à la veille de cette 4ème journée de Champions Cup, le numéro 8 tentera d’apporter de la sérénité à son équipe. « Chacun est conscient de ses lacunes actuelles et travaille pour les corriger. On est capable de très bonnes choses, mais c’est trop irrégulier ». Mais le troisième ligne international ne se fait pas d’illusion et assure que le RCT, pour cette troisième confrontation de la saison, viendra jouer crânement sa chance à Montpellier. « On se connaît par cœur. Ils vont s’attendre à une réaction de notre part et se préparer en conséquence. Ça va être sympa » !

Auteur de 5 essais cette saison, Louis Picamoles retrouvera ses troupes après une semaine de repos.
Pour ce qui est de la composition d’équipe, Vern Cotter pourra donc compter, en plus de son capitaine, sur la présence de Johan Goosen. Sorti sur civière samedi dernier lors du match aller, le sud-africain tiendra malgré tout son rang et sera bien aligné au poste de demi d’ouverture. Et comme une bonne nouvelle n’arrive jamais seule, les supporters du GGL Stadium auront également le plaisir de retrouver Benoît Paillaugue, enfin de retour après une blessure au genou qui l’a tenu éloigné des terrains pendant neuf mois. Face à une équipe toulonnaise au petit accent montpelliérain (Eric Escande, François Trinh-Duc et Mamuka Gorgodze seront alignés dans le quinze de départ), nos Cistes n’auront pas la tâche facile. Mais pour décrocher la deuxième qualification de leur histoire, ils n’ont désormais plus le droit à l’erreur. Vaincre Toulon, Newcastle puis Edimbourg : un véritable parcours du combattant qui démarrera dimanche à 16H15 au GGL Stadium…