• InterviewInterview

François Steyn avant MHR - Racing 92

Le 19 mai 2017

François, dans quel état d’esprit se prépare le groupe avant le barrage contre le Racing 92 ?

 Je pense que tout le monde est excité et un peu stressé. Mais le staff nous a calmé un petit peu cette semaine car nous devons être prêts. Le match s’annonce difficile.  

Appréhendes-tu de jouer contre ton ancienne équipe ? (François Steyn a joué au Racing Métro 92 de 2009 à 2012)

C’est toujours particulier de jouer contre le Racing, surtout quand je vais à Paris car c’est un club dans lequel j’ai évolué plus jeune et c’était bien pour moi. J’aime leurs supporters, j’aime la ville. Donc ce sera particulier mais je pense que ça l’est pour toute l’équipe, pas seulement pour moi.

Quels sont ses points forts ?

Tous les joueurs sont bons, à tous les postes, donc ça va être dur. Et puis, ils ont gagné le championnat l’année dernière, donc ils savent ce qu’ils valent. Ils vont venir ici pour gagner,  on s'attend à un match difficile.

Et ses faiblesses ?

Je ne sais pas. Comme je l’ai dit, ils vont venir avec l’objectif de gagner, ça ne sera pas facile. Je ne pense pas qu’ils ont des faiblesses. Ils travaillent dur et ils jouent bien. Ils l’ont déjà montré cette saison.  

Y a-t-il un joueur parisien que vous redoutez plus qu’un autre ?

Non. Ils ont tous un très bon niveau !

Le 22 avril, Le mHR s'est largement imposé face au Racing (54 – 3). Ce résultat donne-t-il un avantage psychologique ou au contraire peut-il galvaniser les adversaires ?

Nous devons attendre samedi pour répondre à cette question ! Soit ça va nous aider, soit ça va les aider. On ne peut pas savoir. Je ne pense pas que cela signifie quelque chose. Pour nous, ça ne signifie rien en tout cas. L’année dernière, ils nous ont battus largement chez eux, et nous les avons largement battus chez nous, et pourtant ils sont devenus champions de France. Donc les matchs précédents ne veulent rien dire selon moi.

Montpellier peut-il être champion ?

Nous devons y croire. Ce serait stupide de dire que non. Pourquoi jouerait-on, dans ce cas ? On doit croire en nous, mais il va falloir donner beaucoup, être sérieux et bien jouer. Même si ça peut être dur, tout peut arriver. Je pense que tout le monde ici y croit, mais c'est aussi le cas pour les autres équipes. 

Est-ce un gros avantage de jouer à domicile devant ses supporters ?

Je pense. C’est spécial quand le public est derrière vous. Ici, c’est un endroit particulier pour moi désormais. Mes supporters sont là, je travaille tous les jours ici, je partage ma vie avec les gens d’ici, mes enfants et ma femme sont là. Donc oui, ce sera un avantage.

Voulez-vous dire un mot aux supporters qui seront présents samedi ?

Criez tout le match, ne vous arrêtez pas, même si ça dure plus de 80 minutes ! Nous ferons tout pour gagner, et pour cela, nous avons besoin de partager avec vous !