• Equipe pro
  • InterviewInterview

Fulgence Ouedraogo avant MHR - Stade Rochelais

Le 06 avril 2018

Avec 317 plaquages réalisés en 20 rencontres, Fulgence Ouedraogo est le meilleur plaqueur du championnat. Flanker infatigable et exemplaire, "Fufu" garde cependant la tête froide au moment d'aborder le sprint final, dans lequel le MHR garde une petite longueur d'avance. Avant de recevoir le Stade Rochelais demain, le jeune papa fait le point sur la fin de saison qui approche à grand pas...

Fulgence, à quatre matches de la fin de la phase régulière, le MHR occupe la première place du classement. La qualification directe pour Lyon est-elle dans un coin de vos têtes ?  

Se qualifier directement en demi-finale, c’est un objectif, oui. On pourrait se dire qu’il suffirait de remporter nos deux matchs à domicile, mais on ne fait pas trop de calculs. On l’a vu la saison dernière : nous avons loupé une demi-finale à un match près… On veut essayer de bien aborder les quatre matchs qu’il nous reste et réussir à atteindre cet objectif. On ne veut pas reproduire la grosse désillusion de l’an passé (le MHR s'était incliné à domicile en barrage face au Racing 92, 13-22, NDLR).

Cette amère expérience a-t-elle servi à l'équipe cette saison ?

On verra  à la fin de la saison... J’espère que nous avons encore ça en tête, qu’on en a tiré les leçons et qu’on a appris de nos erreurs.

Le MHR est la seule équipe encore invaincue à domicile en Top 14. On imagine que le but est de le rester jusqu’au bout ?

Forcément, on tient à rester invaincu à l’Altrad Stadium. Mais on aimerait également être performant lors de nos déplacements. En phases finales, il faut être bon sur un terrain neutre ou sur le terrain adverse… On veut surtout continuer à progresser !

On a l’impression que l’équipe monte en puissance…

Pour l’instant, on cherche principalement à trouver de la constance et à s’améliorer de match en match.

Que peux-tu nous dire sur cette équipe de La Rochelle que nous affronterons dimanche ?

Ils viennent de disputer un quart-de-finale de Champions Cup et ne sont pas passés loin d’un exploit à l’extérieur. C’est une équipe qui, depuis quelques années, joue très bien et se montre très dangereuse. On se souvient que l'an dernier, ils avaient failli gagner chez nous. S'il n’y avait pas eu ce fait de jeu à la fin, on aurait perdu. On garde ça à l'esprit...

Le Stade Rochelais est-il l’adversaire parfait pour préparer les phases finales ?

La Rochelle est une équipe qu’on pourrait rencontrer plus tard, donc on s’attend logiquement à un gros match. C’est le genre de rencontre dont on a besoin pour essayer de continuer à progresser. Eux aussi jouent la qualification. Ils vont arriver chez nous avec beaucoup d’intentions. Connaissant cette équipe, je sais que ce sera un grand défi ! 

Merci Fufu et bon match !