Equipe 1

News

Hamish Gard, présent!

Mardi 26 Février 2013

Hamish Gard a rejoint les bords de la Méditerranée ce week-end pour pallier l’absence de Shontayne Hape, indisponible le reste de la saison. Ce centre de 27 ans, d’1,84M pour 93Kg, formé à l’Académie de Canterbury, est resté en Nouvelle-Zélande jusqu’en 2009, date à laquelle il a ensuite rejoint le Japon pour porter le maillot des Red Hurricanes. Il nous a accordé un peu de son temps.

MHR : Hamish, tu es arrivé ce week-end après avoir terminé ta saison au Japon. Comment a commencé l’aventure MHR ? 
 
Hamish : Quand je suis rentré en Nouvelle-Zélande, après que ma saison au Japon se soit terminée, mon agent m’a dit que Montpellier cherchait un joker médical et qu’il y avait une opportunité à saisir. Les choses se sont faites très rapidement. J’étais dans l’avion la semaine d’après, c’est dire !
 
MHR : Connaissais-tu le club avant d’y venir ?
 
Hamish : J’avais entendu dire que Montpellier était l’une des meilleures équipes de France et l’un des plus joueuses. Au Japon, j’ai aussi eu l’occasion de regarder le match de Montpellier contre Toulon en H-Cup. J’ai été très impressionné par le niveau de l’équipe et par cette belle victoire.
 
MHR : Tu arrives ici en tant que joker médical de Shontayne Hape, lui aussi Néo-Zélandais. Le connaissais-tu ? 
 
Hamish : Je ne l’ai jamais rencontré mais je l’ai vu jouer quelques fois, notamment quand il était en Angleterre. Par ailleurs, j’ai aussi eu l’occasion de le suivre quand il portait les couleurs des Warriors en Nouvelle-Zélande…
 
MHR : Tu arrives à un moment crucial de la saison du MHR. Il y a beaucoup d’équipes dans un mouchoir de poche pour l’accession aux phases finales. Comment abordes-tu ce nouveau challenge ? As-tu la pression ?
 
Hamish : Je suis à la recherche de challenges et je viens ici pour aider l’équipe à réussir cette fin de saison. Bien sûr qu’il y a de la pression mais c’est stimulant et j’aime ça.
 
MHR : Tu as vu les joueurs. Comment s’est passée la rencontre ?
 
Hamish : Je les ai rencontrés très brièvement pour le moment mais tout le monde à l’air très gentil.
 
MHR : En connaissais-tu certain avant d’arriver ?
 
Hamish : Non mais tout le monde a été très accueillant et j’ai vraiment hâte de pouvoir les connaître mieux.
 
MHR : Par la suite, quels sont tes projets ? Retournes-tu au Japon ? 
 
Hamish : J’espère qu’après ces quelques mois avec Montpellier, je pourrais continuer à jouer en France. J’ai adoré jouer au Japon mais je suis à présent attiré par le rugby européen et plus particulièrement par le mode de vie français. 
 
MHR : Merci Hamish d’avoir répondu à ces quelques questions et bienvenue à Montpellier.