Equipe 1

News

Juan Figallo rejoint les Saracens

Vendredi 23 Mai 2014
Juan Figallo quitte le Montpellier Hérault Rugby pour rejoindre les Saracens.  Cette décision a été prise d’un commun accord, dans le but de permettre au pilier international argentin de rejouer, un jour, au rugby.
 
Touché aux vertèbres cervicales, Juan Figallo n’a plus disputé le moindre match depuis février 2013. Sa blessure a été classée « G3 » par le médecin spécialisé de la Ligue Nationale de Rugby, entraînant une contre-indication totale à la pratique du rugby.
 
Devant l’impossibilité d’accéder à un classement en « G2 », autorisant la pratique contre la signature d’une décharge, Juan Figallo a demandé à être libéré de ses deux dernières années de contrat pour partir dans le club anglais des Saracens (Watford).
 
La réglementation de la Ligue anglaise (Premiership) concernant les lésions cervicales s’avère moins stricte. En évoluant outre-manche, le pilier argentin, tout en continuant à se soigner, aura donc la possibilité d’entrevoir une solution pour pouvoir rejouer au rugby.
 
Réaction du président du MHR, Mohed Altrad : « Laisser partir Juan a véritablement été un cas de conscience. C’est un joueur exemplaire, qui est très bien intégré à l’équipe et à la vie du club. Pour autant, après s’être blessé aux cervicales avec les Pumas, il n’est plus en mesure de jouer au rugby en France et cette décision est très dure à accepter pour lui car il a beaucoup travaillé pour revenir sur le terrain, il se sent prêt. Juan a eu une opportunité de partir en Angleterre où il pourra certainement refouler le pré. Il nous a demandé de le laisser s’en aller et il n’était pas question pour nous de le priver de sa passion et d’aller contre sa volonté. Nous lui souhaitons bonne chance pour la suite. »
 
Réaction de Juan Figallo : « Cela me fait mal au cœur de partir. Montpellier, c’était mon club depuis cinq ans. Mais je dois tout tenter pour revenir sur le terrain. Nous avons beaucoup discuté avec Fabien (Galthié). Il m’a compris et je tiens à l’en remercier. Je me souviendrais de Montpellier toute ma vie. Ce fut mon premier club professionnel, la première fois aussi que je partais de chez moi. J’en garderai beaucoup de souvenirs et beaucoup d’amis. Je tiens aussi à remercier chaleureusement les supporters, qui m’ont toujours soutenu depuis ma blessure et m’ont permis de garder confiance ».