• Centre de formation

La formation en marche !

Le 14 mars 2018

Cette saison, nos Cistes jouent les premiers rôles du championnat. En vingt journées, le MHR a en effet occupé la place de leader à 15 reprises et n’a jamais quitté le podium du Top 14. Des résultats convaincants, liés à un effectif riche qui allie jeunesse et expérience. Un management efficace qui laisse la part belle aux jeunes de notre centre de formation.  

En effet, pas moins de onze espoirs ont été alignés avec l’équipe première du MHR par le staff de Vern Cotter. Parmi nos jeunes joueurs français, les prometteurs Enzo SangaThomas Darmon et Gabriel Ngandebe sont régulièrement alignés avec leurs ainés tandis que Kevin KornathArthur GuigueVincent Giudicelli ou Arthur Vincent ont tous connu leur première feuille de match chez les pros cette saison. Le dernier en date se nomme Jimi Maximin. Le jeune deuxième ligne international U20, qui fêtera bientôt ses 19 ans, s’est montré « très fier » de fouler la pelouse de l’Altrad Stadium pour la première fois en participant à la victoire du MHR contre son dauphin, le Racing 92.

Même son de cloche du côté de Martin Devergie, de retour d’un prêt d’une saison à Colomiers en Pro D2, où il a pu faire le plein d’expérience avant d’intégrer la rotation au sein de la troisième ligne du MHR. « Il était important pour moi de revenir dans mon club de cœur. Je pense que Vern Cotter tient à faire confiance aux jeunes, à nous intégrer. Pour moi c’est un rêve de gosse de jouer ici à Montpellier ».

Du côté de la communauté internationale de notre centre de formation, l'arrière Henry Immelman, sud-africain, véritable révélation de la saison, comptabilise déjà dix titularisations et ne cesse de surprendre à chacune de ses apparitions. Le demi-de-mêlée géorgien, Gela Aprasidze, a été titularisé à deux reprises en Champions Cup et fait le bonheur des Lelos, la sélection nationale géorgienne.

Au total, nos Espoirs comptabilisent 70 feuilles de match pour 2386 minutes de temps de jeu. En moyenne, trois joueurs du centre de formation sont alignés à chaque rencontre, pour un temps de jeu moyen de 34 minutes par match. Et ils sont encore nombreux, nos jeunes Cistes, à travailler au contact des pros, à l’image de Valentin PagetGuillaume Galletier ou Cody Thomas, prêts à saisir leur chance dès qu’elle se présentera. Qu’on se le dise, la formation montpelliéraine a encore de beaux jours devant elle…