Autres équipes

News

Les Féminines championnes de France !

Jeudi 06 Juin 2013
Durant les premières minutes, Montpellier a buté sur la défense Lilloise.Souvent sanctionnées pour des fautes sur le jeu au sol, ce qui amena une première tentative d'ouvrir le score pour Lille face aux poteaux, soldé par un échec.Qui sera suivi d'un deuxième, celle-ci plus difficile, suite aux séquences offensives Lilloises basées sur du jeu à une passe mais avec beaucoup d'intensité dans les contacts qui leur permettait de franchir le premier rideau Montpellierrain. Par la suite, s'appuyant sur du jeu au pied d'occupation, les Coccinelles commencèrent a mettre en place leur jeu. L'ouverture du score suite a une pénalité de Bailon (15e), récompensa un beau mouvement qui vit le ballon arrivé dans l'en but par Vernhet mais non validé par l'arbitre. Dans la foulée un renversement a la sortie d'une mêlée, permis a Ipkefan, bien servie par Parra, de franchir le rideau Lillois. Stoppé dans les 22 mètres adverses, le ballon repartit à l opposé par une passe au pied de Bailon vers Limorté et Vidal qui ne purent aplatir avant la sortie de but. Revenant a une pénalité en cours, Bailon porta le score a 6 à 0 (23e). Le MRC,le vent en poupe, revint dans le camps Lillois pour une nouvelle fois se voir refuser un essai, justifié , après un ballon porté suite a une touche dans les 5 mètres nordistes. S'en suivit une série de 3 mêlées successives, ou la puissance des Cistes mit au supplice leur adversaire. Mais ce temps fort ne fut pas concrétisé au tableau d'affichage. En fin de première période, après une touche et 4 temps de jeu plus tard, l'arbitre sanctionna un plaquage dangereux sur Vidal et le MRC virait en tête à la pause grâce à la botte de Bailon par 9 à 0.
 
A la reprise, et contre le vent, les Cocc's monopolisèrent le ballon, alternaient le sens de jeu leur permettant de revenir dans le camp adverse. Conséquence : une nouvelle pénalité transformée par Bailon à la 46e minutes. 4 minutes plus tard, un ballon récupéré sur lancer Lillois, 3 rucks plus loin, et Bailon passa un drop des 30 mètres face aux poteaux. Avec un score de 15 à 00, le match changea de physionomie et les Montpellieraines commencèrent à subir les assauts nordistes. Emballant le jeu en jouant toutes les pénalités à la main, associé à de nombreux ballon rendues par un jeu au pied plus approximatif et moins de cohésion dans l'enchainement des actions, les Lilloises concrétisèrent, à la 61e par un essai entre les poteaux, recollant au score par 15 à 7. Les 12 minutes suivantes virent le jeu se cantonner en milieu de terrain, pendant lesquelles les Cistes défendirent chèrement le moindre centimètres. Les 7 dernières minutes furent à l'avantage des nordistes qui, à force de persévérance, finirent par inscrire une dernier essai non transformé, à la 78e minutes. Le score est alors de 15 à 12 pour Montpellier.
 
Maitrisant la fin de match, s'attachant à défendre et laissant les Lilloises loin de leurs poteaux, les Coccinelles du MRC laissèrent éclater leur joie au coup de sifflet final. Quatre ans après leur dernier titre, elles sont à nouveau Championnes de France Elite de rugby.