• Communiqué de presseCommuniqué de presse

Officiel : Vincent Giudicelli prolonge son contrat

Le 12 juin 2019

Vincent Giudicelli fait partie des révélations de la saison passée. Travailleur, humble et discret, le jeune talonneur de 21 ans s’est fait sa place dans l’effectif montpelliérain et ne demande qu’à continuer d’apprendre. Jusqu’alors pensionnaire du centre de formation, « Giudich’ » deviendra professionnel à compter de cette saison 2019/2020, tout comme ses deux coéquipiers Gabriel Ngandebe et Kevin Kornath. Le Corse d'origine en a également profité pour prolonger de trois ans sa belle aventure avec son club formateur.

Vincent, te voilà donc montpelliérain jusqu’en 2023. Qu’as-tu ressenti au moment de parapher ton premier contrat professionnel ?

J’étais surtout très fier de signer ici dans mon club formateur. Le MHR c’est le club de mes frères. Pouvoir porter les couleurs de Montpellier pendant trois ans de plus, c’est un immense plaisir.

Espérais-tu cela lorsque tu es revenu au club il y a deux ans de cela ?

Mon objectif était dans un premier temps de côtoyer les pros au maximum. Je suis rentré dans le groupe petit à petit. J’ai beaucoup travaillé et j’ai pu avoir la chance de me montrer… Et j’en suis là maintenant.

Cette saison, tu as pris une nouvelle dimension en enchaînant les feuilles de match. Peux-tu nous faire un retour sur l’année qui vient de passer ?

J’avais disputé la demi-finale à Lyon la saison passée à ma grande surprise. Depuis, je prends tout ce qu’on me donne ! Il se trouve que Bismarck s’est malheureusement blessé en début de saison. Cela m’a permis, avec la confiance de Vern, d’avoir pas mal de temps de jeu. Pendant cette période, j’ai engrangé un maximum d’expérience en jouant et en essayant d’apporter le maximum à l’équipe.

Tu as du passer la fin de saison éloigné des terrains…. Peux-tu nous donner de tes nouvelles ?

Je me suis blessé aux ligaments de l’épaule en février ce qui a nécessité une opération. Malheureusement, je n’ai pas pu participer à cette belle fin de saison. Mais même en étant sur le bord du terrain, c’était une expérience énorme à vivre, des sentiments exceptionnels. Aujourd’hui, je vais beaucoup mieux et j’espère pouvoir être opérationnel dès la reprise pour la préparation physique.

Cette saison, tu évolueras notamment aux côtés de deux références au poste de talonneur, à savoir Bismarck Du Plessis et Guilhem Guirado. Comment abordes-tu cette concurrence ?

Je vais faire en sorte de tirer profit au maximum du fait d’être à leurs côtés. C’est une chance pour des jeunes comme moi de pouvoir travailler avec deux talonneurs qui sont au plus haut niveau depuis près de dix ans.  

Que peut-on te souhaiter désormais ?

Dans l’immédiat, de bien me rétablir. C’est ma première blessure sérieuse sur le haut du corps et j’espère retrouver des bonnes sensations. Pour ce qui est de la saison qui arrive, ce serait d’être le plus performant possible et aider l’équipe à aller le plus loin possible !  

As-tu quelque chose à ajouter pour finir ?

Je tiens à remercier nos supporters d’avoir été présents jusqu’à la fin de cette saison.. Même si parfois, c’est difficile, sachez que nous donnons notre maximum sur le terrain et nous sommes reconnaissants de votre soutien !