Equipe 1

News

"On s'attend à un match compliqué"

Vendredi 01 Août 2014
La fête a été belle vendredi dernier lors du Montpellier Summer Rugby avec, à la clé, une victoire probante face aux Saracens (42-15). Le deuxième match de préparation qui attend le MHR, ce soir, face à Clermont, à Saint-Affrique, s’annonce moins festif. Le combat devrait être au rendez-vous entre deux formations aux grandes ambitions, cette saison. Cela n’est pas pour déplaire à Benoit Paillaugue qui compte bien en profiter pour parfaire encore ses gammes à deux semaines de la reprise du Top 14.
 
 
MHR : Après la superbe entrée en matière face aux Saracens vendredi dernier, comment abordez-vous ce deuxième match de préparation, ce soir, face à Clermont ?
 
Benoit Paillaugue : On l’a préparé de la même façon que le week-end dernier. On a essayé de refaire les choses qui n’ont pas trop marché face aux Saracens en s’appuyant sur la vidéo et notre base de données. On a tenté de rectifier au mieux les petits détails parce qu’on sait qu’en début de saison tout n’est pas parfait. Mais on doit essayer d’être prêt le plus tôt possible pour le championnat. Après, on s’attend à un match beaucoup plus compliqué que celui des Saracens. Ça  va être d’une autre intensité, d’un autre registre, avec beaucoup de densité physique, de volume de jeu. On va jouer contre une équipe beaucoup plus expérimentée que le week-end dernier. A nous de faire quelque chose de bien, de faire un bon match.
 
MHR : A t’entendre, ce match ressemblera beaucoup à un match de Top 14 ?
 
Benoit Paillaugue : Il n’a que le nom d’amical. C’est pour cela que ça va être un match intéressant à jouer pour voir où on en est physiquement et sur le plan du jeu. On a vu de bonnes choses lors du dernier match. On va essayer de continuer là-dessus en essayant de gommer les petites imperfections et on verra à la fin. Ce sont des matchs intéressants parce qu’on sait qu’on n’a pas trop de pression du résultat. Ce que l’on veut, c’est être rigoureux, être assez propres sur nos lancements et sur notre système de jeu.
 
MHR :  Tu parlais de points à améliorer, ce sont ceux-là, justement ?
 
Benoit Paillaugue : Oui, les lancements de jeu mais aussi les petits points qui n’ont pas marché en défense. Même si on a fait un match très correct contre les Saracens, je pense qu’il y a pas mal de choses à perfectionner. On se doit de travailler là-dessus.
 
MHR : Le match contre les Saracens a tout de même montré que l’équipe était déjà affutée…
 
Benoit Paillaugue : Oui, mais ce n’était pas la grande équipe des Saracens en face. Il ne faut pas s’emballer. On se sent bien parce qu’on se connait de mieux en mieux. Le groupe a peu changé par rapport à l’an passé. Cela permet de conserver un fond de jeu. Le plus difficile, c’est d’intégrer les petits nouveaux même si on a vu[SCO], lors du premier match[SCO] , que cela se passait plutôt pas mal. De là à être déjà totalement prêt pour le championnat, je ne pense pas. Il faut justement utiliser ces matchs de préparation pour être prêt le jour J.
 
MHR : A titre personnel, comment te sens-tu ?
 
Benoit Paillaugue : Ça va. On essaye d’avoir le rythme des matchs parce que les entrainements, ce n’est pas du tout la même cadence. Je ne pense pas avoir encore un match entier dans les jambes mais j’essaye d’avoir du rythme, de retrouver mes repères après une coupure de deux mois. Ça se fait petit à petit mais je pense que ça ira.
 
MHR : Merci Benoît et bon match !
 
Le groupe pour le match de ce soir:
 
1. Nahuel Lobo - 2. Charles Géli - 3. Na'ama Leleimalefaga - 4. Sitaleki Timani - 5. Thibaut Privat - 6. Alexandre Bias - 7. Fred Quercy - 8. Kélian Galletier - 9. Jonathan Pélissié - 10. Enzo Selponi  11. Lucas Dupont - 12. Robert Ebersohn - 13. Anthony Tuitavake - 14. Samisoni Viriviri - 15. Benoît Sicart - 16. Yvan Watremez - 17. Mickaël Ivaldi - 18. Robins Tchale watchou - 19. Antoine Battut - 20. Benoît Paillaugue - 21. Wynand Olivier - 22. Anthony Floch - 23. David Attoub - 24. Misha Nariashvili - 25. Julien Delannoy - 26. Alex Tulou - 27. Tristan Labouteley - 28. François Trinh-Duc - 29. Rene Ranger - 30. Pierre Bérard - 31. Yohann Artru - 32. Benjamin Fall - 33. Thomas Bianchin