• Equipe pro
  • InterviewInterview

Vern Cotter avant MHR - Clermont

Le 03 novembre 2017

Trois ans après l'avoir quitté, Vern Cotter s'apprête à retrouver l'ASM Clermont-Auvergne à l'occasion de la neuvième journée de Top 14. Privé de nombreux joueurs blessés ou appelés en sélection, le manager néo-zélandais a du se creuser la tête pour préparer ce rendez-vous un peu particulier. A l''occasion du dernier point presse de la semaine, le coach fait le point avant le choc du week-end. 

Vern,  en plus des joueurs sélectionnés avec les Bleus, l’équipe dénombre beaucoup de blessés. Certaines incertitudes sont-elles levées aujourd’hui ?

Pour être honnête, pas tellement. Nous attendons le dernier moment pour confirmer la présence de certains joueurs. Je pense notamment à Paul Willemse, Jesse Mogg, Aaron Cruden ou Jan Serfontein qui est arrivé la semaine dernière… Cette semaine, nous avons travaillé avec tout le monde. On ne pourra confirmer tout ça que demain lors du "Team Run".

Ces absences ont-elles rendu la préparation du match plus compliquée ?

Je ne dirais pas ça. Nous avons passé la matinée à échanger avec le staff médical pour faire le point et savoir où nous en sommes exactement. Ce qui est sûr, c’est qu’il y aura quelques joueurs espoirs sur la feuille de match. Combien ? Je ne sais pas.

Ce sera aussi vos premières retrouvailles avec Clermont depuis votre départ.

Ce sera forcément un peu bizarre, mais nous avons nos propres problèmes et nous devons gérer ce match le mieux possible. Je connais pas mal de monde à Clermont, j’y ai des amis. Mais c’est un match professionnel et nous avons besoin de points. Ce n'est rien d'autre qu'un match contre une très bonne équipe. Il faut que l’on soit le mieux préparé possible.

Etait-ce préférable de jouer ce match avec toutes les forces vives de chaque côté ?

Je pense que Clermont a un effectif qui a de la profondeur. Depuis des années, ils s’appuient aussi sur leur centre de formation. On a peut-être un peu de retard là-dessus. Mais on connaît ce genre de matchs. Pour nous il va falloir s’adapter le mieux possible et bien se préparer pour être prêt malgré les absences.

Dixième au classement du Top 14, voyez-vous Clermont comme une équipe en danger ?

Pas du tout. Je vois une équipe qui prépare la coupe d’Europe. Ils savent qu’ils ont le temps de se rattraper en championnat. Je vois une équipe plus en place, qui connait bien la musique, avec un effectif très riche. C’est une équipe qui a l’habitude de jouer sur les deux tableaux, qui a tout planifié et qui accélèrera au bon moment !