• Association
  • Elite 1 Féminine

Elite 1 Féminine : Un bel état d'esprit!

Le 10 novembre 2021

LONS SECTION PALOISE RUGBY FEMININ 22 – 17 MHR

Ce dimanche 7 novembre à 15H30, l'élite 1 Féminine de Montpellier retrouve le chemin de la pelouse à Lons en Béarn, sous un ciel nuageux mais sans pluie. En cette période de matchs internationaux, le championnat cède la place à la Coupe de France. 

Au coup d’envoi, le duo d’entraîneurs Patrick RAFFY et David THEILLET alignent une jeune équipe, remaniée, pour palier à l’absence des 8 internationales du club, ainsi que de plusieurs cadres de l’équipe, blessées ou laissées au repos. Le capitanat du jour est confié à Prune PEGOT, alignée à l’ouverture à la suite du forfait pour maladie de Léa LENOIR. A la 5ème mn, les locales ouvrent le score sur une pénalité concédée par les Montpelliéraines sur la première mêlée (3-0). 
Les bleues ont du mal à sortir de leur camp et subissent la pression des lonsoises qui en profitent pour franchir la ligne à la 10ème mn (essai transformé 10-0). Privées de ballons en touche, les Montpelliéraines s’en remettent à des contre-attaques et au jeu au pied pour occuper timidement le terrain adverse. C’est sur un ballon récupéré en défense dans leur propre moitié de terrain qu'elles ouvrent le score à la 22ème grâce à une contre-attaque bien négociée par Fantine BACCICHET. 
En effet, Fantine met littéralement Fanny BOUCHE sur orbite pour une course tout en crochets de plus de 50m (10-7). A la 28ème mn, Marion PARDAILLE sort blessée à la mâchoire. Elle est remplacée par Lilou COZAR. Malmenées sur ballons portés et en mêlée, les Cistes cèdent encore une fois à la 33ème (Essai non transformé 15-7). Sur le coup de renvoi, les bleues s’installent dans le camp vert sans concrétiser au tableau d’affichage. La mi-temps est sifflée sur un score inchangé (15-7).

Les changements effectués à la pause ne permettent pas aux Montpelliéraines de régler les problèmes en mêlée. Pénalisées à deux reprises à 5m de l’en-but, la première ligne bleue est rappelée à l’ordre par l’arbitre. Le 3ème avertissement vaut malheureusement un carton jaune à Célia HERMANT qui laisse ses coéquipières à 14 pendant 10 minutes. Dans la continuité de l’action, la mêlée bleue finit par être sanctionnée d’un essai de pénalité à la 50ème (22-7 pour les locales). 
Le match tombe alors dans un faux rythme et les deux équipes restent stériles pendant plus de 15 minutes. A la 66ème, tous les changements ayant été effectués, la blessure de Lilou COZAR laisse le MHR à 14 jusqu’à la fin du match.  Cette sortie prématurée réveille les Montpelliéraines qui jettent leurs dernières forces dans la bataille. L’apport du banc se fait sentir et permet aux bleues, pourtant en infériorité numérique, de marquer par deux fois. 
Le premier de ces deux essais de fin de match est l’œuvre de Celia DULERM, bien servie le long de la ligne de touche par la joueuse « pilier » Wendy MERENDA (essai non transformé, 22-12 à la 68ème). Dans les arrêts de jeu, Khoudedia CISSOKHO concrétise la domination tardive de ses coéquipières par un dernier essai qui porte le score final à 22-17.
 
Malgré cette belle remontée au score et après sa défaite à Bordeaux il y a 3 semaines en championnat, le collectif montpelliérain concède une deuxième défaite de rang toutes compétitions confondues. Il faudra que cette jeune équipe valide les motifs de satisfactions du jour pour ramener une victoire de son déplacement à Grenoble dans 15 jours (toujours en Coupe de France).

 

Galerie photo